Publié le 25 Juillet 2017

Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas publié d'article sur le blog ! Nous en sommes désolés...

Serres et potager :

En avril - mai, nous nous sommes affairés sur la serre métallique, jamais réellement terminée. De plus, vu qu'il manquait quelques vitres, une tempête en avait fait envolé d'autres... Il a donc fallut retailler des vitres, les coller, puis les mastiquer et peindre le mastic vitrier en noir. Bref, un long travail mais au moins, c'est terminé !

Travaux d'été

Aussitôt finie, aussitôt plantée de légumes (et fruit) d'été : tomates, aubergines, poivrons, concombres, melons, etc.

Travaux d'été

L'autre serre - celle que nous avons construite en bois l'an dernier - est elle aussi bien remplie :

Travaux d'été

Côté potager, il ne s'est pas tellement agrandi cette année... Voici quelques vues :

Travaux d'été
Travaux d'été
Travaux d'été
Travaux d'été
Travaux d'été
Travaux d'été
Travaux d'été
Lambris à l'étage dans les chambres :

Les planches de douglas brut rabotées et passées à la toupie (à LBAO) peuvent être fixées sous rampant. Pour cela, on utilise un cloueur pneumatique de finition (sur compresseur), la scie radiale à onglet pour couper les bordures ainsi que la défonceuse pour créer des rainures : afin de rationaliser l'utilisation des planches, nous les assemblons bord à bord en collant dans les rainures une languette en chêne de 5 mm d'épaisseur. Voici un détail en image :

Travaux d'été

En images, toujours, l'avancement des travaux :

Travaux d'été
Travaux d'été
Travaux d'été

Nous avons volontairement laissé vide les parties basses sous les rampants pour réaliser des rangements : dressing côté ouest, rangements divers et tête de lit côté est. Les plans sont faits, le médium est commandé, arrivé à LBAO et débité... Il reste encore à faire les assemblages et peindre avant la pose. (Merci à Rico pour tout cela !)

L'objet d'un prochain article !

Nous avons également commencé le lambris dans la (future) cage d'escalier :

Travaux d'été
Travaux d'été

Pour terminer, voici une photo de la soixantaine de bottes de foin récupérée hier soir et entreposée dans la remise :

Travaux d'été

Voir les commentaires

Rédigé par Flo&Flo

Repost0

Publié le 20 Mars 2017

Le 18 Mars 2017 - Du neuf avec du vieux !

Il nous manquait une porte pour fermer la chambre sud. Mais nous ne voulions pas d'une porte neuve, trop décalée à notre sens avec l'esprit de cette maison ancienne... Nous avons donc récupéré (oui, c'est notre hobby principal !) plusieurs anciennes portes de dépendance en chêne, les avons démontées pour garder les planches. Ensuite, nous sommes allés dans notre atelier associatif préféré, LBAO, où notre menuisier préféré nous a aiguillé sur notre projet. Un cadre en acier en profilé en "U" soudé enserre les planches de chêne que nous avons rabotées sur une face pour perdre un peu en épaisseur (et surtout en poids). Une vieille serrure de récup' soudée avec de vieux boutons permettent la fermeture de la porte. Le bâti à feuillures est également en chêne, de vieux bouts de bois conservés et laissés bruts sur une face... (par contre, nous devons retravailler le montant gauche qui ne s'ajuste pas assez bien... ah, rien n'est droit dans l'ancien !)

En photo, côté palier :

Porte de la chambre - salon - plantations

Côté chambre :

Porte de la chambre - salon - plantations

Durant l'hiver, nous avons réaménagé le salon. Voilà à quoi il ressemble aujourd'hui :

Porte de la chambre - salon - plantations

Beaucoup plus convivial, n'est-ce pas ?

Mars, mois des semis

Au potager, les bulbes semés le mois dernier (oignons, ails, échalotes) commencent à lever. Il faudra attendre plus pour les fèves, également plantées, tandis que les petits poids semés en pot occupent plusieurs rangs des étagères récemment construites dans la petite serre :

Porte de la chambre - salon - plantations

Les plants de tomates, non présents sur la photo, commencent à lever : déjà une quarantaine de plants pour une vingtaine de variétés !

Nous avons également planté une nouvelle haie que nous maintiendrons basse afin de fermer l'espace de la marre (un portail central permettra d'y accéder) :

Porte de la chambre - salon - plantations

Pour finir, quelques chiffres : le blog existe depuis maintenant 5 ans ! Vous êtes exactement 93 942 visiteurs à l'avoir visité (une moyenne de plus 50 connexions par jour) et 195 635 pages ont été vues !

Nous vous remercions chaleureusement de votre fidélité... A très bientôt pour de nouvelles aventures restauratrices !

Voir les commentaires

Rédigé par Flo&Flo

Repost0

Publié le 20 Février 2017

Cela fait quelques mois que nous n'avons pas publié d'articles sur ce blog... Nos diverses activités professionnelles, personnelles et associatives ne nous laissent que peu de temps pour bricoler ! De plus, les finances réduites (le nerf de la guerre) ne nous permettent plus de lancer de grand chantier...

Mais durant ces quelques trois derniers mois, nous n'avons pas rien fait pour autant !

Le 19 Février 2017 - Pose du volet

Tout a commencé par un tas de planches et de poutres que nous avons eu la bonne idée de conserver :

L'histoire du volet coulissant

Et ça continue à La Boîte A Outils. (c'est l'instant pub !) De quoi s'agit-il ? LBAO (en abrégé) est un atelier de menuiserie et de ferronnerie associatif et participatif créé par des bénévoles à Nogent-le-Rotrou. La municipalité met à disposition de l'association un ancien bâtiment industriel que des bénévoles (dont nous faisons partie) ont remit aux normes et où des machines outils provenant  sont installées. Le principe est simple : pour un tarif très réduit (paiement à la journée ou abonnement au mois et à l'année), vous pouvez réaliser vos projets en bois et en métal sur ces machines. Tous les samedis, un menuisier est présent pour vous orienter....

Voici quelques photos des ateliers :

La partie ferronnerie et l'espace modulable :

L'histoire du volet coulissant

La partie menuiserie :

L'histoire du volet coulissant

Le volet se compose d'un cadre en chêne et de planches en douglas. Pour cela, il faut débiter les poutres en chêne de récupération à la scie à ruban, ensuite les dégauchire et les raboter (à la rabo-dégau), ensuite les toupiller pour créer la feuillure (à la toupie), ensuite les passer à la mortaiseuse pour créer les assemblage (tenon - mortaise)... et le cadre peut ainsi être monté. :

L'histoire du volet coulissant

Pour les planches, il s'agit du reste du bardage de la remise acheté en septembre 2012 (et qui attendait qu'on en fasse quelques chose !). Après quelques passages à la rabo-dégau et à la toupie (pour créer les mi-bois), les voici prêtes :

L'histoire du volet coulissant

Il reste à les clouer sur le cadre :

L'histoire du volet coulissant

Une fois bien sec, nous pouvons enlever les serres-joints et créer une protection métallique en partie basse :

L'histoire du volet coulissant

Voici quelques détails des assemblages :

L'histoire du volet coulissant

... et du fer plat :

L'histoire du volet coulissant

Nous ramenons ensuite le volet pour le peindre (trois couches d'une peinture spéciale bois en extérieur), y fixer des pentures à galets et enfin le fixer ! Après quelques ajustements (la barre métallique étant 3 cm trop haute, nous avons dû la ressouder plus bas....), voici le résultat, ouvert :

L'histoire du volet coulissant

... et fermé :

L'histoire du volet coulissant

Oui, on est très content du résultat ! Mais il reste encore des choses à faire dessus : mettre un système de fermeture, retailler de quelques centimètres le bas en prévision de la future terrasse, mettre un "U" en bas pour que la porte reste dans son "logement"... bref, ça n'est pas fini !

(Un très grand merci à Michel le menuisier pour son expertise, ses conseils avisés et sa pédagogie !)

Sinon, voici quelques autres réalisations hivernales :

- Un volet pour la fenêtre de la cuisine (toujours réalisé à LBAO avec du bois de récup') :

L'histoire du volet coulissant
L'histoire du volet coulissant

(Nous avons bon espoir que ce poteau électrique disgracieux disparaisse bientôt)

- Stockage de planches de douglas brutes qui serviront à faire le lambris de la seconde chambre (elles sèchent quelques mois avant que nous les emmenions à LBAO pour les travailler !)

L'histoire du volet coulissant

- Pose d'une lumière extérieure (lampe à col de cygne de récup') au dessus de la porte d'entrée :

L'histoire du volet coulissant

- Pose d'appliques dans le salon, deux de récup' et une neuve :

L'histoire du volet coulissant
L'histoire du volet coulissant
L'histoire du volet coulissant

Pour finir - et en attendant la fin de l'hiver - voici 2 photos. Une vue des près en bas de chez nous et des arbres couverts de givre au nouvel an :

L'histoire du volet coulissant

... et la seconde, symbolisant le retour attendu du printemps, de nouveaux nids d'hirondelles que nous avons construits (mélange terre, foin et plâtre moulé sur un bol) et fixés aux poutres du box des chèvres pour remplacer les anciens étaient tombés :

L'histoire du volet coulissant

Voir les commentaires

Rédigé par Flo&Flo

Repost0

Publié le 2 Novembre 2016

Les 29 et 30 Octobre 2016 - Prêt pour l'hiver

Avant cela, voici une photo de la façade ouest de la maison (avec une partie des enduits refaits et secs !) :

Fermeture du conduit de cheminée

Maintenant, il nous faut attaquer les chantiers d'hiver, en intérieur ! Le premier - que nous aurions dû faire depuis bien longtemps - consiste en l'isolation et la fermeture du conduit de cheminée (ce dernier étant tubé et fermé au niveau de la souche).

Pour cela, nous fixons des rails dans lesquels nous plaçons les panneaux de laine de roche...

Fermeture du conduit de cheminée

... nous fixons ensuite les plaques de placoplatre pare flamme :

Fermeture du conduit de cheminée

que nous enduisons à l'enduit de lissage :

Fermeture du conduit de cheminée

Après ponçage, il restera à peindre... Nous espérons gagner en confort thermique (et en consommation de bois !)

Voir les commentaires

Rédigé par Flo&Flo

Repost0

Publié le 17 Octobre 2016

le 14 octobre 2016 - le tour de la baie vitrée

Il est grand temps de terminer les enduits extérieurs pour cette année car les enduits à la chaux prennent beaucoup de temps à sécher et ne supporte pas le gel s'il contiennent encore de l'humidité.

Donc, avant de remiser taloches, truelles et autres platoirs, nous terminons ce qui a été commencé... La phase préparatoire était assez longue :

- passage d'un corps d'enduit grossier,

- réalisation d'un rail sur lequel viendra coulisser un volet (merci David pour ton travail de ferronnerie dessus), soudure des pattes de fixation, scellement au ciment prompt...

Enduits extérieurs : la fin (pour cette année !)

Voici une vue de la façade avant :

Enduits extérieurs : la fin (pour cette année !)

Nous protégeons au scotch les jambages en brique, le linteau bois et les ferronneries :

Enduits extérieurs : la fin (pour cette année !)

Puis nous enduisons et lissons... pas de photo de cette étape, juste le résultat... assez satisfaisant !

Enduits extérieurs : la fin (pour cette année !)

Vivement le printemps prochain et la réalisation de la terrasse devant la baie vitrée !

En attendant et puisque c'est la saison, voici une photo de notre récolte de courges...

Enduits extérieurs : la fin (pour cette année !)

Voir les commentaires

Rédigé par Flo&Flo

Repost0

Publié le 5 Septembre 2016

Le 28 Août 2016 - La rive de l'ancienne laiterie

Faire et refaire ! A l'époque où nous refaisions le toit de la maison, dans l'attente d'un enduit de finition nous avions "bâclé" le travail au niveau des rives ! Si bien que les tuiles tenaient mal et que leur alignement laissait à désirer...

Donc, démontage de la rive et du mortier qui la scellait :

Enduits extérieurs (la suite)

Après quelques heures de "taillage" de tuiles pour un bord parfaitement droit, nous pouvons re-sceller la rive au mortier (bâtard : ciment blanc indispensable dans la composition du mortier si l'on veut que ça tienne dans le temps !) :

Enduits extérieurs (la suite)

(au préalable, nous avions fixé dans le chevron des petites vis inox pour que le mortier adhère bien au bois puisque ça n'est pas son support de prédilection)

Voici ce que cela donne en fin de journée :

Enduits extérieurs (la suite)

Parallèlement à cela, nous avons posé notre première lampe extérieure au dessus de la baie vitrée (et de la future terrasse). Méthode ancienne pour lampe ancienne, pas de chevilles plastiques mais une cale en bois scellée dans le mur sur laquelle la lampe est fixée :

Enduits extérieurs (la suite)
Le 2 Septembre 2016 - Enduit

Avant de commencer l'enduit de finition sur le mur de l'ancienne laiterie (actuellement les toilettes), nous faisons le corps d'enduit sur une partie du mur de la baie vitrée - mur préalablement piqueté :

Enduits extérieurs (la suite)
Enduits extérieurs (la suite)

Puis, nous enduisons le mur en commençant par la partie supérieure :

Enduits extérieurs (la suite)

Voici le résultat une fois terminé et lissé, avant séchage :

Enduits extérieurs (la suite)

... et après 2 jours de séchage :

Enduits extérieurs (la suite)

Voir les commentaires

Rédigé par Flo&Flo

Repost0

Publié le 22 Août 2016

Le 12 Août 2016 - Drainage en famille

Une partie de la famille en vacances à La Rheveri est venue nous prêter main forte pour la réalisation du drain. Ce dernier vise à collecter les eaux pluviales du toit de la grange pour alimenter la future mare. Pour cela, il fallait recreuser et niveler à la pelle, poser le géotextile et remplir de gravier (plus de 2 tonnes de gravier transportés à la brouette !)... En moins d'une journée à 4 le chantier est terminé :

la rentrée des travaux !
la rentrée des travaux !
la rentrée des travaux !

Merci à Sandrine et Gaël pour le coup de main !

Les 18 et 19 Août 2016 - Poursuite de l'enduit extérieur

Nous terminons le mur de l'ancienne laiterie (à l'arrière de la maison, au niveau des toilettes). Mais cette fois-ci, le mur est assez irrégulier et nous préférons faire l'enduit en deux passes afin d'éviter les retraits (fissures éventuelles). Voici ce que cela donne alors que l'enduit est encore frais :

la rentrée des travaux !

et une photo en cours de séchage :

la rentrée des travaux !
Les 20 et 21 Août 2016 - Rognage de souche et couche d'accroche

La souche du laurier sauce qui poussait contre la façade arrière de la maison, que nous avons abbatu il y a plus de 4 ans (et qui n'est toujours pas mort !), devenait génante à la fois pour faire l'enduit du mur et pour réaliser la future terrasse... Nous nous sommes donc acharné dessus, à coup de merlin, pied de biche et autres instruments de torture... Nous avons fini par bien la rectifier ! en espérant qu'il ne reprenne pas...

la rentrée des travaux !

Nous avons ensuite piqueté le mur des restes d'enduit (surtout en partie supérieure, là où les anciens avaient visiblement employés du ciment !)... puis nous l'avons abondamment arrosé...

la rentrée des travaux !

... afin de réaliser une première couche d'accroche très irrégulière pour le futur enduit plein !

la rentrée des travaux !

Voir les commentaires

Rédigé par Flo&Flo

Repost0

Publié le 20 Juillet 2016

Le 8 Juillet 2016 - Foin en stock

Nous achetons 75 petites bottes de foin (environ ce que consomment les chèvres à l'année) fraichement bottelées. Tout est rentré dans la remise, au sec, pour passer l'hiver...

Travaux d'été
Le 10 Juillet 2016 - Début des enduits extérieurs

Nous commençons cette longue campagne d'enduit par un mur de l'ancienne laiterie (à l'arrière de la maison). Il s'agit d'un enduit lissé laissant apparaître ça et là quelques pierres. Pour cela, nous utilisons de la chaux éteinte (maison) et un mélange de sable orange et de sable non lavé... La couleur, assez soutenue à l'application....

Travaux d'été

... s'éclaircie au séchage ! Le résultat une semaine après :

Travaux d'été

Les 12 et 13 Juillet 2016 - Terrassement

Trois amis sont venus chez nous avec mini-pelle, tracteur et remorque pour une grosse journée de terrassement :

Travaux d'été

Au programme :

- creusage d'une seconde mare à une dizaine de mètres de la baie vitrée et devant la future terrasse

- étalement de la terre excavée en bas du terrain

- création d'une tranchée et réalisation d'un drain pour récupérer les eaux pluviales de la grange qui alimenteront la mare (120m² de toiture, soit environ 65m³ annuels à récupérer).

- déplacement d'un gros tas de pierre qui nous servira à la réalisation de murets en pierre sèche clôturant le potager ou à disposer autour de la nouvelle mare.

En image : le drain en terre cuite (reste du drainage de la maison) qui alimentera la mare :

Travaux d'été

Les tuyaux perforés prêts à être enterrés (il manque le géotextile et le gravier) qui récupéreront les eaux pluviales de la grange :

Travaux d'été

La mare creusée :

Travaux d'été

Le tas de pierre déplacé :

Travaux d'été

... et la terre étalée :

Travaux d'été

Un grand merci à eux trois !

Pour finir, une vue de la nouvelle serre où tomates, concombres, poivrons, aubergines et melons poussent bien !

Travaux d'été

Voir les commentaires

Rédigé par Flo&Flo

Repost0

Publié le 20 Juin 2016

Les 11-12 et 18-19 Juin 2016 - Potager et fenêtre de l'atelier

Nous profitons de ce mois de juin radieux (nan, c'est une blague : comme ailleurs le temps est exécrable !) pour jardiner et entretenir notre "domaine" !

De nouveaux animaux nous ont rejoint à la Rheveri... des abeilles que notre ami S. qui se lance dans l'apiculture (il faut avoir le moral pour cela !) nous a déposé... Une quinzaine de ruches se trouvent donc en bas du verger... On espère que le temps va s'améliorer qu'elles puissent bosser serainement !

Au jardin...

Côté jardin, voici le potager et quelques vues du terrain et de la mare qui est bien bien remplie !

Au jardin...
Au jardin...
Au jardin...

Voici également une vue de la fenêtre de l'atelier terminée (vitre posée, parecloses posées et peintes et appui de fenêtre intérieur maçonné et couvert en tomette) :

Au jardin...

Voir les commentaires

Rédigé par Flo&Flo

Repost0

Publié le 30 Mai 2016

Un mois déjà que nous n'avons rien posté sur le blog... Mais ne croyez pas pour autant que nous nous sommes reposés !

Le 30 Avril 2016 - Bois en stock

Les finances faisant défaut, nous avons acheté à la scierie et stocké sous le comble de quoi faire la finition des rampants de la chambre sud. Il s'agit de lambris : des planches de douglas assez larges, déjà toupillées (le mi-bois des assemblages déjà fait donc) que nous laissons sécher quelques mois.

...en extérieur !
Les 7, 8, 14, 15, 21, 22, 28 et 29 Mai 2016 - Système D, aménagements extérieurs et potager

En temps de pénurie, si on a pas de pétrole, on a des idées ! Et comme nous ne jetons rien et que nous récupérons tout ce qui, un jour, pourrait nous servir, nous avons de la suite dans les idées :

Quelques chevrons en chène coupés à 45° à la scie à onglet, une feuillure réalisée à la scie plongeante sur rail pour loger la vitre et nous obtenons un châssis fixe pour l'atelier :

...en extérieur !

Une fois scellé et peint à l'huile de lin :

...en extérieur !
...en extérieur !

Il reste à commander la vitre (double vitrage) et la fixer avec des parecloses.

Pour bien fermer la pièce, nous avons également fabriqué un volet intérieur avec des lattes d'anciens volets qu'il restera à fixer :

...en extérieur !

En extérieur, nous avons créé un nouvel accès (piéton) dans la continuité de notre allée : c'était assez pénible et ça gadouillait pas mal ! Bien sûr, ce qui aurait pu être fait en 30 minutes de mini-pelle a pris une journée à la main... mais c'est gratuit !

...en extérieur !

Le potager s'agrandit d'année en année mais nous manquons cruellement de place en ce qui concerne les serres. C'est pourquoi, nous avons décidé d'en construire une troisième ! Il nous restait quelques bouts de chevrons en douglas et des plaques de polycarbonate que nous utilisons à cet effet !

Cela commence par la création de la structure : 2 rectangles assemblés à mi-bois et vissés, reliés par des montants, le tout rigidifié par des petites jambes de force :

...en extérieur !

Avant que ça ne soit trop lourd, l'ensemble est alors transporté à son emplacement définitif, sur 6 parpaings pleins au sud-ouest du potager :

...en extérieur !

Nous fabriquons ensuite les fermettes rigidifiées aux angles :

...en extérieur !

Nous plaçons alors les montants, créant l'ouverture de la porte au nord... l'ensemble peut ensuite être peint pour assurer une longévité :

...en extérieur !

Nous pouvons alors placer les plaques de polycarbonate sur le toit :

...en extérieur !

Puis, la bâche (seul coût réel de la serre : 38 €) que nous agrafons à la structure le temps de fixer les lattes dessus :

...en extérieur !

Et voilà la serre depuis l'autre bout du potager :

...en extérieur !

Il reste encore à fabriquer la porte (un reste de plastique transparent), peindre les lattes à l'extérieur, faire le faîtage... puis travailler le sol et planter les pieds de tomates !

Voici une vue des deux autres serres : la première servant aux semis mais où se trouvent tout de même des bacs plantés de tomates :

...en extérieur !

et l'autre serre où sont plantés tomates et poivrons...

...en extérieur !

Voir les commentaires

Rédigé par Flo&Flo

Repost0